Les Tambours du Bronx

Les Tambours du Bronx

De passage au grand théâtre du centre culturel Aragon en janvier dernier, les Tambours du Bronx ont donné un concert haut en couleur devant un théâtre comble. C’est plus qu’un groupe, c’est une aventure humaine qui dure depuis plus de trente ans.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Nous avons plein de projets, on peut faire ce que l’on veut, on peut faire plus farfelu aussi en intégrant des danseurs, les Tambours du Bronx c’est aussi du spectacle.

Thierry Oï

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Luc, le plus chevelu et barbu, fait partie des Tambours du Bronx depuis ses débuts. A 60 ans il en a vu arriver puis partir. C’est aussi ça qui met du piment dans le groupe et qui les fait évoluer. Il n’y a pas vraiment de règles, chacun peut participer à la création de morceaux, ensuite c’est une discussion ouverte entre tous les membres puis la musique prend vie quand elle est jouée par l’équipe.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Au début ce n’était pas vraiment un groupe de musique mais plutôt des potes qui voulaient faire du bruit, comme le précise Luc en rigolant : « C’était un groupe de chopinots ». Très vite ils se rendent compte que non ce n’est pas du bruit mais bel et bien de la musique. Ils évoluent très vite et préparent un premier spectacle. Il faut beaucoup de cohésion, ce qui n’est pas évident à 20, c’est aussi une harmonie et ça en devient un réflexe. Ils jouent comme un groupe de rock.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Depuis ils ont intégré de la vidéo, une bande son, un D’J, du chant, des samples et un clavier. Le centre culturel a accueilli le dernier concert du « Chaos Remix Contest » quel spectacle !!! Actuellement ils travaillent et sont en
tournée avec le nouveau spectacle qui se nomme « Weapons Of  Mass Percussion ». La première a eu lieu à la Machine du Moulin Rouge à Paris le 20 mars dernier, le 13 avril ils seront à la Gespe à Tarbes. Pour ce nouveau show ils ont encore évolué. Francky Costanza, du groupe Dagoba à la batterie, Reuno, chanteur de Lofofora, 2 guitaristes et un bassiste rejoignent la troupe.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Comme le dit Thierry : « Nous avons plein de projets, on peut faire ce que l’on veut, on peut faire plus farfelu aussi en intégrant des danseurs, les Tambours du Bronx c’est aussi du spectacle ». C’est vrai les Tambours du Bronx c’est de la musique, du mouvement, du cirque, du visuel et de la lumière.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

Julien Charrière, membre du groupe depuis 12 ans, est d’origine Jurassienne, de la petite montagne, de Fétigny, près d’Arinthod. Ce qui est un plus pour le groupe puisque Julien est devenu fournisseur officiel de Comté et de vins du Jura du groupe lors de ses passages en famille.

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx

La consommation de tambours et de mailloches est énorme. Un tambour sert à deux spectacles. Ils se les font livrer par 250 et en consomment bien plus à l’année. Au début c’était l’usine Igol dans la Nièvre, qui leur donnait.
Les fûts maintenant viennent de Belgique et ils se font livrer à Nevers où ils résident. Non ils ne viennent pas du Bronx mais d’un quartier de Nevers qu’ils nommaient le Bronx.

www.tamboursdubronx.com
www.facebook.com/tamboursdubronx