Interview Christophe Miossec

Interview Christophe Miossec

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

À 54 ans, le Brestois Christophe Miossec, a sorti son 11e album studio « Les rescapés » fin septembre dernier. Un album qui lui ressemble, plein de sens et dans l’actualité avec des chansons comme «Nous sommes» et «La mer, quand elle mord, c’est méchant». « Les rescapés » a déjà eu l’unanimité de la presse (Les Inrocks, Télérama, la presse Suisse…) et des émissions TV sur France 2 et France 5 entre autres… Miossec en tournée, sera en concert à Mâcon à La Cave à Musique le 7 mars, un rendez-vous que nous ne louperons pas. C’est pour cela que nous avons eu l’envie de lui poser quelques questions et de partager avec vous cet entretien.

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

Début février, tu es nominé aux Victoires de la Musique pour le meilleur album rock. Comment vis-tu tout cela ? Ça te touche ?
Eh bien, bizarrement, d’avoir été nominé ça m’a touché. Je ne pensais pas que l’album se retrouverait là, vu les habitudes des Victoires de la Musique. Je trouve ça étonnant. Je me suis senti obligé d’y aller. 

À ces mêmes victoires de la musique, Jeanne Added, qui apparaît sur ton album, décroche 2 prix. Ça a dû te faire quelque chose ?
Ah oui ! J’étais super content pour elle, vraiment, vraiment. Je l’avais vue dans un petit club à Paris, elle faisait la première partie d’une première partie avec sa basse et le chant, c’était juste monstrueux. Après ce concert-là, je suis allé la voir et lui ai dit que je m’étais pris une claque, c’était il y a 7 ou 8 ans. Du coup c’est parti de là et je ne savais pas qu’elle écoutait du Miossec quand elle était adolescente, donc c’est plutôt marrant. Elle n’est pas de ma génération, mais c’est l’avantage d’être vieux dans ce métier, c’est des bonnes surprises. C’est comme tous ces auditeurs comme le rappeur Georgio, je sais qu’il m’a beaucoup écouté, on en parle, c’est plutôt bien, Youssoupha aussi, c’est vraiment flatteur. Quand tu vois ce que tu as fait par le passé, ce n’est pas forcément enterré au fond du cimetière. La lecture de textes les inspire, c’est chouette que des mots écrits peuvent servir à d’autres et dans d’autres styles.

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

Dans cet album « Les rescapés », tu parles de qui ? De toi ? De nous ? De tous ? Qui sont-ils les rescapés ?
J’ai pris ce titre-là, justement quand on lit ce mot, les rescapés, dans le cerveau y’a plein d’images qui arrivent dans la tête alors qu’il y a 10 ans, le même mot ne prenait pas autant d’importance. C’est drôle de voir comment les mots changent suivant l’époque. 

Tu chantes aussi dans l’album « Je suis devenu », qu’est-ce qui a changé et justement que deviens-tu ?
Ben ouais pour moi le fait d’être toujours là c’est plutôt assez incroyable, enfin de mon point de vue. D’être resté dans ce travail là depuis tout ce temps, ça m’étonne quoi. Je pensais que j’aurais quitté le monde musical plus tôt, c’est un métier parfois compliqué.

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

Tu as été journaliste avant de faire ce métier, c’est dur aussi ?
Le monde est bizarre aujourd’hui, j’avais plein de copains journalistes, plutôt bien installés, qui ont tout lâché pour la musique, qui pour certains sont dans une situation assez dramatique, le taux de chômage est assez délirant chez les journalistes. 

Puisque l’on parle de journalisme, parlons d’écriture. Tu t’inspires de ce qui se passe dans le monde, tu es sensible à l’actualité ?
Je bouffe de l’actualité tous les matins et je n’arrive pas à ne pas être au courant. 

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

As-tu des lieux particuliers pour écrire ?
Non je n’ai pas de rituels. Pour écrire, il faut que ce soit du plaisir, un texte de chanson ne doit pas être laborieux, c’est un avis perso, sinon on entend le labeur. J’aime bien que ce soit écrit rapidement, parce que du coup il y a un souffle. 

Parlons de cet album qui est assez vintage, la pochette, la musique et les clips où l’on revoit des images de ton enfance. C’est une vraie envie ?
Oui c’est très années 70-80, j’avais un groupe quand j’étais gamin. Sur ce disque-là, je me suis un peu amusé à reprendre des  instruments que je ne pouvais pas me payer à l’époque mais d’époque, et de travailler de la même façon, sans ordinateur, sans bordel et sans tout ça.

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

Sur cet album, tu es entouré d’amis… 
Au départ l’album est né de « Mammifères », le précédent. En fait, comme il y avait de l’accordéon, je me suis dit on va faire le contraire. Du coup, il y a Mirabelle Gilis et Leander Lyons qui ont fait « Mammifères » avec moi et on a lancé « Les rescapés ». Toute la base a été faite du côté de Brest où j’habite, je ne suis pas Parisien et ça change beaucoup de choses.

 Là, tu es en tournée et je vois que les dates sont bien remplies, tu joues même jusqu’à 5 soirées de suite parfois, ce n’est pas trop usant et routinier ?
Ah oui c’est de la folie, c’est pour ça qu’on fait ça, on décolle plus de terre. Après une tournée comme ça, on est sur les genoux. 

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain

Christophe, qu’écoutes-tu comme musique et que lis-tu ?
J’écoute de tout depuis que je suis gamin, très peu de chanson française. La musique que je fais ne reflète pas vraiment ce que j’écoute. En fait, j’avais envie de créer mon folklore, mon territoire. Pour la lecture c’est un bordel inouï, comme la musique, j’ai toujours 3 ou 4 bouquins commencés. Je lis de moins en moins de romans, c’est étonnant. Je lis pas mal de trucs géopolitiques et de la poésie.

Pour conclure, qu’est-ce qui t’énerve le plus et qu’est-ce qui te fait triper ?
Ah là… Il n’y a pas eu une répression policière aussi énorme que depuis la guerre d’Algérie… C’est énorme, en ce moment c’est assez incroyable ce qui se passe. Ce qui me fait triper vraiment, ce sont les concerts avec la bande que j’ai maintenant, c’est vraiment le. Nos morceaux sont courts et les fins ne sont pas définies, on improvise en fait. On est 4 sur scène et chaque soir faut que ce soit le pied et c’est dans l’improvisation. Et maintenant je joue de la guitare sur scène, je ne suis plus le chanteur et c’est plus rigolo. On envoie la patate !

www.christophemiossec.com
www.facebook.com/christophemiossec

Reportages

François Walthery - dessinateur de la BD Natacha - Magazine Graines de l' Ain
Interview François Walthéry – Dessinateur de la BD Natacha

Pour sa 8e édition, sur une idée de Renaud Donzel, le salon du livre, qui s’est déroulé fin mars, recevait...

No One is Innocent - Interview magazine Graines de l' Ain
Interview No One is Innocent

Depuis leur début en 1994, No One Is Innocent n’a pas vieilli. Toujours le même combat et la même énergie....

magazine Graines de l" Ain - interview groupe Doolin'
Interview Doolin’

Fondé à Toulouse en 2005, le groupe Doolin’ tire son nom d’un petit village irlandais. Doolin’ est un sextuor composé de Nicolas Besse, à la guitare, de Wilfred Besse au...

Christophe Miossec - interview Graines de l' Ain
Interview Christophe Miossec

À 54 ans, le Brestois Christophe Miossec, a sorti son 11e album studio « Les rescapés » fin septembre dernier. Un album qui lui...

Jacki Maréchal - Artiste peintre - Oyonnax - Magazine Graines de l' Ain
Jacki Maréchal – Artiste Peintre – Oyonnax

Jacki Maréchal est un homme au savoir-vivre et à la générosité comme on aimerait en rencontrer plus souvent. Jacki est artiste peintre professionnel et...

Little Bob Blues Bastards interview pour le magazine Graines de l' Ain
Interview Little Bob

Roberto Piazza alias Little Bob… Quel homme ce mec-là ! À 73 balais, eh oui, il est toujours là !...

yarol interview Graines de l' Ain
Interview de Yarol

Guitariste hors pair, touche à tout, Yarol excelle dans tout ce qu’il entreprend. Il fut guitariste et directeur artistique de...

Interview HK Graines de l Ain
Interview HK

HK et les Saltimbanks est un groupe qui s’est formé en 2009. Pour le dernier album, L’empire de papier, tu...

Yves Jamait interview Graines de l Ain
Interview Yves Jamait

Le 15 septembre s’est terminée la tournée «Parenthèse». Qu’est-ce que ça fait ? En vérité elle s’est terminée le 29...

lysistrata-Graines-de-l'Ain
Lysistrata

C’est au Paléo Festival en Suisse que nous avons décidé de commencer nos vacances. L’occasion de rencontrer le phénomène Lysistrata,...

Mc Solaar - Graines de l'Ain
Interview MC Solaar

Ça s’est passé près de chez nous, chez nos voisins Suisses, lors de la 20e fête de l’espoir à Genève....

Gauvain Sers - Graines de l'Ain
Interview Gauvain Sers

Jeune chanteur de 28 ans, Gauvain Sers baigne dans la musique depuis sa plus tendre enfance. Avec son papa, il...

Interview Serge Teyssot-Gay et Rodolphe Burger
Interview Serge Teyssot Gay et Rodolphe Burger

Serge Teyssot-Gay a rencontré Rodolphe Burger dans les années 90 et participe à plusieurs de ses concerts, dont Meteor Show. Ils appréciaient de jouer...

Graines de l'Ain - Les Tambours du Bronx
Les Tambours du Bronx

De passage au grand théâtre du centre culturel Aragon en janvier dernier, les Tambours du Bronx ont donné un concert haut...

Sanseverino interview dans Graines de l'Ain
Sanseverino

D’origine Italienne, né en France, Sanseverino voyage beaucoup avec son père. C’est en Europe de l’est qu’il découvre la musique...

Franyo Aatoth le petit ivre rouge
Franyo Aatoth Le Petit Ivre Rouge

Non ce n’est pas une erreur de frappe, c’est bien un livre qui porte ce titre. Le petit ivre rouge écrit par...